Casinos

Casino Girl

Le casino (diminutif de l'italien casa, qui signifie petite maison) accueille de nombreux jeux fondés sur le hasard, leur point commun : ce sont tous des jeux d'argent.

On dénombre dans le monde entier une multitude de jeux d'argent. On s'aperçoit entre autres qu'ils font l'objet d'un grand engouement de la part de la population en général, de toutes les classes ou rang sociaux et de toutes les origines. La raison étant sans doute que l'on y gagne de l'argent très facilement et sans trop d'efforts.

Parmi les jeux les plus appréciés se trouvent en tête de la liste la pléiade de jeux de casino, machines à sous, Poker, Black Jack, roulette, Craps, Baccarat, etc.

Depuis leur apparition, les casinos attirent sans cesse un grand nombre d'adeptes et collectent par la même occasion de gros bénéfices. Afin de satisfaire leurs clients, les établissements de jeux font tout leur possible pour varier leurs distractions et jeux disponibles ainsi que les gains qu'ils offrent. Ainsi, il n'est pas rare de constater qu'un célèbre casino a fait l'acquisition de nouveaux jeux ou propose fréquemment de grands jackpots. Toujours dans cet état d'esprit et dans le but d'atteindre plus d'amateurs, les casinos élargissent depuis peu leurs activités sur Internet. Les casinos en ligne peuvent être soit des casinos terrestres qui élargissent leurs champs d'activités, soit des casinos qui n'existent uniquement que sur Internet.

Casino et maison de jeux

La passion du jeu semble avoir habité l'homme depuis les origines de l'histoire. Les dés, puis les jeux de cartes ont été les instruments du hasard et des changements de fortune. Au XVIIe siècle, apparaît la roulette, plus tard, la boule (forme simplifiée de la roulette) qui ruinera plus d'un joueur.

Dans la mesure où la passion du jeu interfère avec celle de l'argent, il n'est pas étonnant que deux catégories de personnes, non joueuses, s'y soient intéressées : les escrocs en tous genres et les agents du fisc. Les premiers y ont vu un moyen commode de dévaliser leur prochain. Les moyens employés au cours des âges sont très divers : le tricheur, qui joue avec des dés ou des cartes truqués, qui donne quelques heureux coups de pouce au hasard par son habileté à les manipuler, l'arnaqueur, qui attire dans son cercle ou à sa table de jeux, quelques gogos en mal d'aventure, le gangster, dont tous les enjeux sont truqués et qui n'hésite pas à employer la violence ou le meurtre contre les joueurs mécontents et les concurrents trop entreprenants, etc. La présence d'une abondante foule de délinquants et même de criminels, effectifs ou en puissance, autour des lieux de jeux, ont amené les services de police de tous pays à les surveiller avec attention. Quant aux agents fiscaux, ils servent l'intérêt public.

Il se dépense, dans les cercles et les casinos, des sommes importantes, et il est naturel que le Trésor public en profite en prélevant sa part sur les mouvements de capitaux liés au jeu. Les recettes brutes de certains casinos français atteignent souvent plusieurs milliards d'euros. Tout cela explique que le jeu soit sévèrement réglementé, et ce dans tous les pays où il est toléré.

En France, les casinos et maisons de jeux sont soumis à des lois qui remontent à 1907, 1965 et 1969, à une nuée de règlements divers, sur lesquels nous ne nous étendrons pas. Dans les casinos, les jeux autorisés sont la roulette, la boule, le baccara (et sa variante, le chemin de fer), le trente-et-quarante, l'écarté, le craps et le black jack ou vingt et un. Les machines à sous ont été autorisées en 1986. Depuis beaucoup plus longtemps dans les autres États (Monaco, États-Unis, etc.). Les réglementations et les contrôles sévères qui ont lieu donnent aux joueurs toutes garanties, sur la régularité des jeux (il n'y a plus de cartes truquées, les tricheurs sont vite démasqués et interdits dans les salles de jeux, ainsi que divers individus indésirables, etc.). Il est d'ailleurs un fait certain : tous les jeux de casinos sont également inéquitables, ils garantissent donc aux tenanciers un bénéfice brut certain (bénéfice qui sert à rémunérer les employés de jeux ou croupiers et les diverses catégories de personnel, à faire face aux frais généraux d'exploitation, aux frais sociaux, etc., et à rémunérer les capitaux investis). En 1999, la Belgique a fait le choix d’une politique de canalisation en mettant en place des licences pour pouvoir proposer des jeux de casino. La loi s’est étendue aux sites de casino en ligne en 2011. C’est la Commission des Jeux de Hasard qui régule le marché. Casinoz.be vous propose un comparatif des casinos en ligne belges autorisés à proposer ces jeux de casino en ligne. Seuls les résidents belges peuvent jouer sur ces sites.